foire aux questions

Toutes vos questions à un seul endroit.

Comment paramétrer les immobilisations dans Winbiz ?

Le module des immobilisations, vous permet de gérer les objets qui subissent une dépréciation dans le temps. Comme le programme vous permet de conserver plusieurs exercices comptables pour chaque dossier, il tient compte, dans ses calculs, des valeurs comptables des amortissements des exercices précédents. Vous pouvez également comptabiliser automatiquement les écritures d'amortissement en fin d'exercice.

Créer une immobilisation

  1. Au menu Comptabilité - Configuration
  2. Cliquez sur « Immobilisations»
  3. Cliquez sur le bouton « Nouveau »

Onglet Description

param_tre1.jpg

Option Description
Description de l'objet Vous pouvez mentionner le nom du bien à amortir (par exemple : voiture de marque X).
Code Définissez un code pour votre nouvelle Immobilisation. Ce code doit être alpha-numérique.
Groupe Sélectionnez/créez un groupe auquel appartient l’objet à amortir. Vous pouvez sélectionner un groupe dans la liste ou saisir un nouveau groupe qui sera ajouté automatiquement à la liste.
Emplacement Sélectionnez/ créez un emplacement auquel appartient l’objet à amortir. Vous pouvez sélectionner un emplacement dans la liste ou saisir un nouvel emplacement qui sera ajouté automatiquement à la liste.
Date d'acquisition Indiquez la date d'acquisition de l'objet. Cette date est déterminante pour le calcul automatique de la proposition du montant à amortir. Lorsque vous changez la  date d'acquisition, l'application recalcule automatiquement la proposition du montant à amortir pour l'exercice en cours.
Assurance Vous pouvez définir l'assurance de l'objet. Ce champ est uniquement informatif.
Valeur d'assurance Vous pouvez définir la valeur du bien à amortir. Ce champ est uniquement informatif.
Valeur de remplacement Vous pouvez définir la valeur de remplacement de votre objet à amortir. Ce champ est uniquement informatif.

Onglet Amortissement

param_tre2.jpg

Option Description
Méthode de calcul de l'amortissement

L'application propose quatre méthodes d'amortissement. Pour choisir une méthode de calcul, vous pouvez soit sélectionner une option de la liste déroulante, soit cliquer sur le bouton de la représentation graphique de l'amortissement. Le fisc n'admet pas que le contribuable change de méthode de calcul sans en avoir fait expressément la demande. Le choix de la méthode de calcul lors du premier exercice est donc déterminant.

  • Constant - Linéaire (taux fixe) : calculé annuellement en appliquant un taux fixe à la valeur d'acquisition de l'objet, ce taux est obtenu en divisant le pourcent total à amortir par le nombre d'années d'amortissement. L'amortissement constant convient aux immobilisations dont le rendement et les frais d'entretien restent à peu près constants pendant toute la durée d'utilisation.
  • Dégressif - Géométrique (taux fixe) : calculé annuellement en appliquant un taux fixe à la valeur comptable restant à amortir. L'amortissement décroissant respecte le principe général de prudence qui conseille de grever le présent plutôt que de reporter la charge sur l'avenir. De plus, il convient particulièrement à des immobilisations comme les machines, dont le rendement baisse avec le temps, alors qu'au contraire les frais d'entretien s'élèvent. La charge amortissement + frais est ainsi mieux adaptée au rendement de la machine.
  • Dégressif - Arithmétique (taux variable) : calculé périodiquement en multipliant le taux unitaire d'amortissement par le nombre d'années de fonctionnement. Le taux unitaire est obtenu par la méthode américaine de la somme des années (Softy). Avant de choisir ce type d'amortissement, contactez le service des contributions afin d'obtenir son autorisation, puisque fiscalement, ce type d'amortissement n'est pas toujours admis.
  • Progressif - Arithmétique (taux variable) : calculé annuellement en appliquant un taux croissant à la valeur d'acquisition. L'amortissement est ainsi retardé. Le taux est obtenu par la méthode américaine de la somme des années (Softy). L'amortissement progressif conduit à charger exagérément les derniers exercices, d'autant plus qu'à l'amortissement élevé peut s'ajouter des frais d'entretien plus importants. En appliquant cette méthode, il faut être attentif au taux pouvant être supérieur au maximum admis par le service des contributions et éventuellement faire une demande préalable au service des contributions afin d'éviter toute contestation ultérieure.
Durée en années Cette notion correspond aux nombres d'années pendant lesquels vous souhaitez amortir votre bien. La durée dépend essentiellement du taux annuel choisi.
Taux annuel Ce taux annuel détermine le pourcentage que vous voulez amortir selon la méthode de calcul que vous avez choisi. Le fisc admet des taux maxima qui ne peuvent être dépassés qu'à certaines conditions et après en avoir fait la demande à l'AFC.
Amortissement prorata temporis Cochez cette case pour calculer l'amortissement au prorata temporis de la date d'acquisition de l'objet. Si la case n'est pas cochée, l'amortissement se calcule depuis le 1er janvier de l'année d'acquisition.
Inclure les amortissements effectués avant la saisie dans le calcul de l'amortissement Si vous avez importé des immobilisations, cochez cette option pour que le logiciel tienne compte des amortissements effectués précédemment.
Informations
Valeur initiale d'acquisition Valeur de l'objet lors de son acquisition dans un exercice précédent. Si l'objet a été acquis durant l'exercice en cours, vous pouvez créer un nouvel investissement et une écriture sera automatiquement générée. Si vous indiquez une valeur initiale d'acquisition sans faire d'investissement, aucune écriture ne sera générée.
Investissements, désinvestissements Affiche la valeur des investissements et désinvestissements de l'objet.
Valeur d'acquisition Cumul de la valeur initiale d'acquisition et des investissements / désinvestissements
Amortissements cumulés en fin d'exercice Cumul d'amortissement en fin d'exercice (y compris l'amortissement de l'exercice en cours)
Valeur comptable amortie en début d'exercice Cumul d'amortissement en début d'exercice. Vous pouvez entrer cette valeur manuellement à la création de l'objet. Dans les exercices suivants, ce champ sera calculé automatiquement.
Valeur en fin d'amortissement En se référant au principe de sincérité du bilan, les biens entièrement amortis doivent figurer au bilan, pour mémoire à la somme de Fr. 1.- par position.

Onglet Comptabilisation

param_tre3.jpg

Option Description
Technique d'enregistrement comptable...

L'écriture d'amortissement consiste toujours en l'inscription d'une charge au débit et d'une diminution d'actif au crédit. La charge peut être enregistrée dans un compte Amortissement pour tous les biens immobilisés ou dans des comptes individuels pour chaque catégorie de biens immobilisés (amortissement machines, amortissement bâtiments etc.). La diminution d'actif peut être enregistrée soit directement dans le compte d'actif intéressé, soit indirectement dans un compte de Fonds d'amortissement. Cette dernière solution permet de conserver dans le compte d'actif la valeur d'acquisition de l'objet.

  • Méthode directe : le compte d'actif est directement crédité et indique la valeur résiduelle.
  • Méthode indirecte : le compte de Fonds d'amortissement est crédité et le compte d'actif indique en permanence la valeur d'acquisition. Le compte Fonds d'amortissements indique le cumul des amortissements effectués dans les différents exercices. La valeur résiduelle s'obtient par différence. Le compte Fonds d'amortissements peut être mis indifféremment à l'actif ou au passif du bilan. Cette méthode a un certain avantage étant donné qu'en cas de bénéfice en capital, le cumul des amortissements qui ont diminué les revenus des années antérieures s'ajoute au revenu ordinaire ou est imposé séparément en cas de taxation intermédiaire. Le compte d'actif est utilisé pour la comptabilisation des investissements et désinvestissements.
Choisissez la technique d'enregistrement comptable que vous souhaitez au moyen des boutons radio. Selon la technique d'enregistrement choisie, la mention Compte d'actif ou Compte de fonds d'amortissement s'affiche automatiquement. En cliquant sur la liste déroulante des comptes, vous pouvez sélectionner les comptes touchés lors de la comptabilisation.
Compta analytique Cette option vous permet de sélectionnez le compte analytique dans lequel sera comptabilisé l'amortissement.
Compte pour amortissement extraordinaire Définissez le compte qui sera utilisé en cas d'amortissement extraordinaire.
Proposition

Proposition de montant d'amortissement calculée en fonction des paramètres entrés dans l'objet.

Remarques. Le montant proposé ne tient pas compte des limites fiscales. Si vous décidez d'amortir plus que le montant autorisé, des reprises éventuelles peuvent être effectuées par le fisc.
Montant à comptabiliser Entrez manuellement le montant que vous avez choisi d'amortir sur cet objet. Vous pouvez reporter le montant de la proposition ou entrer un montant différent.
Différences Vous pourrez vérifier quelle est la différence entre la proposition et le montant a comptabiliser.

Onglet Investissements

Cet onglet permet de saisir les investissements et désinvestissement effectués sur cet objet.

param_tre4.jpg

  1. Cliquez sur le bouton Nouveau pour créer un investissement ou désinvestissement.
  2. Sélectionnez l'opération :
    • Investissement: Investissement effectué sur l'objet (révision complète ou partielle, changement de pièce, etc.)
    • Désinvestissement partiel: Désinvestissement partiel effectué sur l'objet (vente d'une partie de l'objet, etc.)
    • Désinvestissement total: Désinvestissement total de l'objet (vente de l'objet, etc.)
    • Mise hors service: Vous pouvez utiliser cette option lorsque le bien à amortir n'est plus en service.  
  1. Sélectionnez la méthode de comptabilisation:
    param_tre5.jpg
    • Document: le montant de l'opération sera repris en fonction d'un document commercial de vente (désinvestissement) ou d'achat (investissement). Le numéro du document doit être inscrit dans le champ Document commercial.

    param_tre6.jpg
    • Ecriture: une écriture comptable sera créée pour l'investissement ou le désinvestissement. Entrez le détail de l'écriture dans les champs N° de pièce, Date, Montant et Libellé.

  2. Dans l'onglet Comptabilisation, entrez le compte de contrepartie ainsi que le paramétrage TVA.
  3. Si nécessaire, entrez la modification de la durée en année
  4. Cliquez sur le bouton OK pour enregistrement l'opération.

Onglet Amortissement extraordinaire

Cet onglet permet d'entrer les amortissements extraordinaires effectués sur cet objet.

param_tre7.jpg

  1. Cliquez sur le bouton « Nouveau » pour créer nouvel amortissement extraordinaire.
  2. Entrez les informations de l'amortissement extraordinaire.
    param_tre8.jpg
    Option Description
    Date Il s'agit de la date de l'amortissement extraordinaire. Cette date sera utilisée lors de la création de l'écriture
    Numéro de pièce Renseignez le Numéro de pièce de l'écriture.
    Montant Définissez le montant de l'amortissement extraordinaire.
    Libellé Libellé utilisé lors de la création de l'écriture d'amortissement extraordinaire.
  3. Cliquez sur le bouton OK

    Remarque

    Pour comptabiliser l'amortissement extraordinaire, consulter la documentation Comptabiliser les amortissements.

Onglet Tableau d'amortissement

Cet onglet permet de visualiser le tableau d'amortissement du bien. Il est disponible en tout temps. C'est un outil précieux dans le choix de la méthode de calcul.

param_tre9.jpg

 

Remarque

Lorsqu'il y a un changement/ajout de taux dans un amortissement extraordinaire, le tableau des amortissements en tiendra compte et recalculera automatiquement le montant à amortir. De plus, le tableau des amortissements sera mis à jour en cas de changement du taux de l'amortissement.

Particularité: Fonctionnalité non disponible dans WinBIZ Enterprise Basic.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 3 sur 3